Chronologie de Brest 39/45

Page 10 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Mar 15 Mar - 13:38

Merci pour cette précision Alain

Bonne journée Smile
avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Mer 16 Mar - 8:31

16 Mars 1943 – Le lieutenant-colonel Baptiste Faucher dit commandant Louis, membre du mouvement Défense de la France devient le chef militaire hors de Brest de l’Armée secrète.

avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Ven 18 Mar - 8:59

18 Mars 1941 – On relève la présence sur certains murs des tracts Darlan le traître. Vers 21 heures, un groupe du réseau Défense de la France fait évader 9 prisonniers de Pontaniou.

avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Lun 21 Mar - 7:16

20 Mars 1941 – Les agents Gaulliste du réseau Johnny débarquent du côté de Lampaul-Ploudalmézeau.

20 Mars 1944 – La résistance ligote un garde-voie et sabote du matériel ferroviaire à Landerneau.
avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Mar 22 Mar - 8:28

22 Mars 1941 – les croiseurs lourds allemands Scharnhorst et Gneisenau, sous les ordres de l’Amiral Lutjens, entrent dans la rade au petit matin.

22 Mars 1942 – A 7h48, un train part de la gare de Brest direction Lyon, avec à son bord 28 enfants réfugiés. C’est le premier départ pour cette ville d’accueil. Les Sapeurs pompiers de Brest sont mis à l’honneur lors d’une cérémonie dans la cour de l’Ecole d’Art Ménager, devenue Mairie provisoire.

22 Mars 1943 – Sur la ligne de car Saint-Renan / Brest, les civils français sont contraints d’abandonner le car. Comme ils protestent, leurs bagages sont jetés au bas de la plateforme du car. Les civils répliquent et font subir le même sort aux paquetages des allemands. Furieux ceux-ci sortent leurs armes et menacent d’en faire usage.
avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Jeu 24 Mar - 8:43

24 Mars 1941 – La jeune Armande Durvez, dont la mère est institutrice au Pilier-Rouge, est surprise et arrêtée par un inspecteur de police alors qu’elle dessine une Croix de Lorraine sur un camion.

24 Mars 1943 – Pierre Bertrand, maire de Lyon, vient à Brest pour constater les dégâts sur la cité martyre que sa ville parraine. Il en profite pour donner de nouveaux chèques pour aider les sinistrés. Il annonce également le don d’une ambulance à gazogène. Le président de la Croix Rouge de Brest, Henry Boscals de Réals, l’en félicite. Pour remercier la ville de Lyon, on renomme une artère de Brest; la rue de la Mairie devient donc la Rue de Lyon.

avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Ven 25 Mar - 8:31

25 Mars 1941 – L’élève Salmon, de l’école Pratique de la rue Porzmoguer, est pris sur le fait alors qu’il trace des V sur une carrosserie. Dans un autre quartier, la police brestoise relève l’inscription suivante: Dans le temps, je gardais les vaches, maintenant ce sont les vaches qui me gardent. Le fameux dessin de l’architecte Chabal représentant un porc en allemand commence à passer de main en main.

Dessin caricatural conservé aux Archives de Brest
avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Sam 26 Mar - 13:02

26 Mars 1942 – Sabotages de sous-stations électriques à l’arsenal. Trois sous-stations seront détruites dont l’une par le groupe Yves Prigent, Guy Dorgou et Albert Rolland.

26 Mars 1944 – L’amiral Le Normand, ex chef de la Marine, est abattu (mais ne décédera pas tout de suite) par trois résistants en même temps que son beau-frère à son domicile, rue de Kerhuon à Brest.


Jean-Baptise Lucien Le Normand

Lire sa biographie: http://ecole.nav.traditions.free.fr/officiers_lenormand_jean.htm
avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par NIALA le Sam 26 Mar - 14:50

Sait on ce que reprochaient exactement les résistants à l'amiral le Normand?
avatar
NIALA

Localisation : MENTON
Date d'inscription : 11/10/2014
Messages : 576
Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Olivier D. le Sam 26 Mar - 16:27

NIALA a écrit:Sait on ce que reprochaient exactement les résistants à l'amiral le Normand?

Encore aujourd’hui, les motivations précises des auteurs, demeurés anonymes, et d’éventuelles revendications officielles ayant pu émaner de la Résistance, sont inconnues (il y a bien eu une affiche dactylographiée, placardée à Morlaix fin 1943, émanant d’un « comité de résistance » (inconnu), avisant 12 personnalités finistériennes qu’elles auraient à répondre de leurs « actes antipatriotiques »: les noms des deux frères Le Normand y figuraient.
La question se pose de savoir qui était réellement visé: l’un des deux ou les deux?
- l’amiral, ancien préfet maritime, qui avait remis une partie de l’arsenal de Brest en marche après l’invasion allemande, et qui était retraité depuis peu,
- ou bien son frère Guy, conseiller municipal et régional, professeur d’allemand au lycée de Morlaix, requis comme interprète de la Wehrmacht, qui rendait visite à son frère ce jour-là?

Olivier D.


Olivier D.

Localisation : Plougasnou Mo56
Date d'inscription : 04/11/2014
Messages : 553
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par NIALA le Sam 26 Mar - 17:08

Merci Olivier, mais à première vue tout cela ne parait pas justifier un assassinat!
Si il n'y a pas une collaboration active avec l'ennemi, ou des dénonciations,etc...
avatar
NIALA

Localisation : MENTON
Date d'inscription : 11/10/2014
Messages : 576
Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Olivier D. le Sam 26 Mar - 17:38

Je suis tout à fait d’accord avec toi, Alain; mais à cette époque, combien d’assassinats n’ont-ils pas été commis « au nom de la résistance », par des gens qui n’avaient pas forcément grand chose à voir avec la Résistance, la vraie…

Olivier D.

Olivier D.

Localisation : Plougasnou Mo56
Date d'inscription : 04/11/2014
Messages : 553
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par NIALA le Sam 26 Mar - 21:11

Merci Olivier pour ces explications Very Happy
avatar
NIALA

Localisation : MENTON
Date d'inscription : 11/10/2014
Messages : 576
Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Dim 27 Mar - 0:54

Pour la petite histoire, dans l'après midi, deux personnes s'étaient présentés au domicile de l'Amiral, demandant son intervention pour le frère de l'un de l'un d'eux qui était en Allemagne pour le STO. L'amiral les aurait envoyé promener. Ils sont revenu par la suite avec un troisième homme et cette fois avec une arme. C'était donc bien l'Amiral qui était la cible.

Je vous donne la suite de l'histoire même si vous la retrouverez dans la Chronologie.

Le 01 Avril 1944, alors que l’enterrement de l’amiral Le Normand a lieu à St-Louis, on découvre 4 cadavres dans une ferme dont l’instigateur du meurtre de l’amiral. C’était un ancien ouvrier de l’arsenal révoqué pour vol. L’affaire mystérieuse ne fut jamais éclaircie.

Le 20 Avril, l’inspecteur Jean Blaise, chargé de l’enquête sur le meurtre de Le Normand est blessé grièvement par balles en sortant du Rex. Il est attaqué par quatre individus, alors qu’il s’apprêtait à franchir le Pont National avec sa femme et deux autres amies. Il est condamné à mort par la résistance pour collaborationnisme.

avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Dim 27 Mar - 11:23

27 Mars 1941 – Vers 22h, Le commissaire central est passé à tabac par des compatriotes devant son domicile.

27 Mars 1942 – La Dépêche de Brest indique que la population brestoise est passée d’environ 80 000 habitants à 35 000 à cause des bombardements.

avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Lun 28 Mar - 10:40

Nuit du 27 au 28 Mars 1941 – Suite à une évasion de prisonniers français à Pontaniou, une compagnie de feldgendarmes entreprend une vaste rafle dans le secteur Intra Muros de Brest puis à Saint-Martin.

avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Mar 29 Mar - 8:51

29 Mars 1941 – Dans une restaurant de la rue Frézier, trois ouvriers de la pyrotechnie Saint-Nicolas; Marcel Potin, Tanguy Philip et Louis Cloarec sont appréhendés alors qu’ils attendaient un camarde pour préparer leur embarquement à Camaret afin de rejoindre l’Angleterre. Cette arrestation fait suite à une dénonciation du patron pêcheur, un plan de la pyrotechnie est trouvé sur eux. Une formation de 6 Blenheim de la R.A.F bombardent des navires allemands. Aucun coup au but.

29 Mars 1944 – Francis Beauvais et Yves Hall du réseau Défense de la France font libérer vers midi une camarade, la nièce de Mme Stéphant, détenue à St Martin. Le Contre-Amiral Le Normand succombe à ses blessures vers 21 heures à l’Hôpital Maritime.
avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Mer 30 Mar - 18:36

Nuit du 29 au 30 Mars 1941 – Une formation de 14 Hampden de la R.A.F larguent des mines dans la rade. Un appareil est abattu.

avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Jeu 31 Mar - 19:05

Nuit du 30 au 31 Mars 1941 – A partir de 22h15, les croiseurs lourds sont attaqués par 93 avions de la R.A.F, aucun coup au but. Les bombes s’abattent sur la ville de Brest, tuant 5 personnes; Marcel Palaric (29 ans), Mme Lazennec, Caroline Fagon (16 ans) de Plouguin et les deux jeunes mariés Kerhoual (25 et 18 ans). Il y a aussi plusieurs blessés dont un grave; Jean-Louis Appriou 33 ans. Le musée de la place Sadi Carnot et une chapelle ont subi d’importants dégâts. L’alerte se termine à 1h15 du matin.

31 Mars 1944 – Un convoi de réfugiés part de Brest pour Blois (Loire et Cher) à 16h30.
avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Ven 1 Avr - 11:24

01 Avril 1941 – Un Hampden de la R.A.F bombarde les navires allemands, sa formation avait reçu un contre-ordre, il ne l’avait pas entendu.

01 Avril 1944 – Alors que l’enterrement de l’amiral Le Normand a lieu à St-Louis, on découvre 4 cadavres dans une ferme dont l’instigateur du meurtre de l’amiral. C’était un ancien ouvrier de l’arsenal révoqué pour vol. L’affaire mystérieuse ne fut jamais éclaircie.
avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Dim 3 Avr - 10:15

Nuit du 03 au 04 Avril 1941 – Une formation de 90 avions de la R.A.F bombardent les navires allemands, ils ont des difficultés à localiser leurs cibles. Deux avions seront abattu par la DCA et un autre à son retour en Angleterre pour erreur d’identification. A Brest, l’hôtel Continental, place de La Tour d’Auvergne, est en flamme alors qu’une réception de la Kriegsmarine y avait lieu. Le groupe Elie aurait placé une charge dans les chaudières. Une bombe anglaise parachèvera la destruction de l’édifice.

Il y a 75 ans; l'Hotel Continental en proie aux flammes - Archives de Brest (Cote 2Fi07071)

03 Avril 1942 – Un Wagon de la firme Martini est intercepté à Brest par l’organisation Todt sans bon de réquisition. 6000 bouteilles disparaissent.

avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Lun 4 Avr - 7:07

04 Avril 1941 – Vers 22 heures, une formation de 54 appareils prennent pour cible les croiseurs lourds, l’un d’entre eux reçoit un coup au but. Côté civil, on déplore 7 Morts; Marie-Françoise Mignon (51 ans), Germaine Le Bihan, Alain Pondaven (17 ans), Nicole Henry (1 an), Mme Fouquet ainsi que deux inconnus et 12 blessés.

04 Avril 1943 – Une manifestation contre le S.T.O se déroule à Landerneau.
avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Mar 5 Avr - 8:44

05 Avril 1941 – Une formation de 12 avions prennent pour cible le Gneisenau, il est touché, en contre-partie, deux avions sont abattu. Jean-Louis Godefroy est blessé mortellement par une sentinelle allemande peu avant minuit. Il aurait fait des signaux lumineux aux avions durant l’alerte près d’un garage occupé par les allemands. Il a cherché à s’enfuir lors de son arrestation. A Landerneau, un couvre-feu est décrété par l’autorité allemande qui interdit à la population de circuler dans la rue après 20 heures au motif que l’attitude de la population envers les allemands; Laisse à désirer.

05 Avril 1943 – Un pétrolier est repéré par la R.A.F dans la rade, déclenchant un bombardement immédiat. La Flak repousse l’attaque qui échoue, sur le trajet de retour, un VENTURA est abattu et s’écrase à Lestréonné en Ploudalmézeau. Quatre aviateurs sont enterrés dans le cimetière communal, les honneurs sont rendu par les Allemands. Deux autres avions s’abîment dans la manche et un quatrième peu avant son retour à la base. C’est la chasse allemande décollant de Guipavas qui les a traqué. Dans les combats, eux aussi ont perdu un appareil.


Registre des sépultures de la Commonwealth War Graves Commission
avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Priol le Mer 6 Avr - 9:23

06 Avril 1941 – Le Gneisenau, qui vient de se déplacer, est désormais plus facile à repérer. il est attaqué par 2 avions, il reçoit un coup au but par une torpille. Le navire gîte à tribord, résultat, une immobilisation de 6 mois pour réparation. Cependant, les deux Beaufort du Coastal Command sont abattu. Ils étaient en « promenade » côtière à basse altitude lors de l’attaque. Le Flying Officer K.Campbell, qui a porté le coup, recevra la Victoria Cross à titre posthume. La flotte de destroyers allemands basés à Brest se renforce par l’arrivée de trois nouvelles unités.

06 Avril 1943 – Départs par train de réfugiés civils Brestois pour la Sarthe. C’est le treizième départs pour ce département, cette fois, ils sont envoyés au Mans.
avatar
Priol

Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 539

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par NIALA le Mer 6 Avr - 16:33

Les trois destroyers allemands qui arrivent le 6 avril 1941 sont les Z14 Friedrich Ihn; Z15 Erich Steinbrinck et Z8 Bruno Heinemann; partis de Wilhelmshaven  ils sont passés par le Pas de Calais, ils ont été attaqué devant Boulogne par des Blenheim britanniques qui les ont loupés.
avatar
NIALA

Localisation : MENTON
Date d'inscription : 11/10/2014
Messages : 576
Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronologie de Brest 39/45

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum